Le suivi de Vautour de Rüppell au Maroc est renforcé par une collaboration internationale

Marquage de 12 nouveaux individus de Vautour de Rüppell avec des balises GPS cet automne à Jbel Moussa, au nord du Maroc. Cela renforcera le suivi en cours de l’espèce en fournissant des données précieuses sur ses mouvements et les menaces auxquelles elle est confrontée.

In English, see here: Rüppell’s Vulture monitoring in Morocco gets boost by international collaboration.

Originaire d’Afrique subsaharienne, le Vautour de Rüppell est classé « En danger critique d’extinction » sur la Liste rouge de l’UICN suite à son déclin marqué dans une grande partie de son aire de répartition. Alors que l’espèce souffre encore dans son aire de répartition d’origine, elle a commencé à rejoindre les Vautours fauves lors de leur migration de retour vers la région méditerranéenne, avec des effectifs qui sont de plus en plus élevés au Maroc et dans la péninsule ibérique. Cette énigme est non encore élucidée.

Dans but de contribuer à la compréhension des mouvements de l’espèce et son écologie spatiale lors de sa dispersion à travers le Maroc ainsi que l’identification des menaces potentielles qui peuvent l’affecter dans notre région, une première campagne de marquage des Vautours de Rüppell avec des marques alaires a été lancéparGREPOM/BirdLife Maroc en 2016 au nord du Maroc

Le suivi a continué en 2020 grâce à une collaboration entre le Département des Eaux et Forêts (DEF), l’Association Marocaine pour la Protection des Rapaces (AMPR) et le GREPOM/BirdLife Maroc. Au cours de cette année-là, au Centre de Réhabilitation des Vautours de Jbel Moussa CRV (construit par le DEF et cogéré avec le GREPOM), une douzaine de Vautours de Rüppell ont été équipés de marques alaires dont la moitié était également équipés d’émetteurs GPS (offerts par nos collègues de l’AMPR, à travers leur projet PPI-OSCAN et ECWP de Missour).

Coopération internationale

Afin d’intensifier les efforts de suivi déjà en cours, l’UICN-Med a mis à la disposition du CRV, en novembre de cette année, 12 émetteurs GPS. Ceux-ci ont été offerts par plusieurs entités espagnoles, à savoir : Junta de Andalucía (Gouvernement Régional d’Andalousie), Fondation Migres / Station Biologique de Doñana, GREFA et Wilder South.

Une équipe de ces entités espagnoles ainsi que l’équipe du GREPOM et de la Direction des Eaux et Forêts se sont réunies au Centre de Réhabilitation des Vautours à Jbel Moussa afin de marquer les vautours et de les relâcher.

Un grand merci à tous les donateurs des balises GPS, à l’UICN-Med et à la Direction des Eaux et Forêts et aux membres du GREPOM pour leurs efforts. La logistique et la prise en charge de l’équipe lors de cette mission au Maroc ont été financées à travers le projet « Maintien et amélioration des pratiques pastorales traditionnelles pour la conservation des vautours et leurs habitats dans la zone protégée de Jbel Moussa » financé par le CEPF et mis en œuvre par le GREPOM/BirdLife Maroc avec l’appui du Département de Eaux et Forêts (DEF) tant au niveau central que régional.

Les premiers résultats de suivi

Après un mois de suivi, des résultats intéressants sur les mouvements et le comportement des Vautours de Rüppell ont commencé à émerger

  • Deux vautours ont commencé leur voyage vers le sud, très probablement en accompagnant des Vautours fauves : M52 a traversé le Maroc et l’ouest de l’Algérie et se trouve actuellement dans le nord de la Mauritanie, et M58 poursuit sa migration à travers le centre du Maroc et se trouve actuellement au pied des montagnes de l’Atlas (carte ci-dessous).
  • M54 est tombé dans la mer à proximité du Fnideq, mais il a pu atteindre le rivage par lui-même. Bien qu’il ait commencé à voler sans problème, il a dû être re-capturé, car il s’est installé dans une zone urbanisée.
  • M57 est actuellement localisé autour de la décharge de Tétouan, non loin du site de lâcher au Centre de Réhabilitation des vautours de Jbel Moussa.
  • Les huit autres oiseaux sont toujours à Jbel Moussa.
Posted Under
Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *