On dit STOP au braconnage, à la chasse illégale et à l’utilisation du poison! Combattons ces agissements irresponsables

double affiche_ar_fr_web

La surexploitation de la faune sauvage, et en particulier le braconnage, est l’une des principales menaces à l’échelle mondiale conduisant les oiseaux vers l’extinction. Ce problème connaît un intérêt croissant, notamment dans la région méditerranéenne.
Des études antérieures sur ce sujet, menées par/ou impliquant BirdLife International, ont permis de mieux comprendre l’ampleur des activités de braconnage qui ont lieu dans cette région. Cependant, il n’y a actuellement que peu de suivi coordonné et systématique sur ce sujet dans les pays méditerranéens. Nous ne sommes donc toujours pas en mesure de dire dans quels pays le plus grand nombre d’oiseaux est braconné ou quelles espèces sont les plus affectées.
Au Maroc, nous n’avons aucune donnée précise sur l’ampleur des dégâts engendrés par de telles activités illégales, ni d’ailleurs, sur les ‘‘ points noirs ’’ (black spots en anglais), où le braconnage a d’importante conséquences au niveau de leurs populations et des tendances au fil du temps de ces activités. De plus, il est actuellement impossible de comparer l’impact du braconnage en général, ou pour les différents types d’activités (chasse, piégeage, empoisonnement, etc.). Ces informations sont manquantes au Maroc comme dans la plupart des pays méditerranéens et le bilan à l’échelle de toute la région est encore imprécis.

Cas empoisonnement_oiseaux
Cela limite notre capacité à aborder la question de manière efficace, que ce soit pour la recherche de fonds, la hiérarchisation des actions, le ciblage des interventions et le suivi de l’efficience des interventions.
La Commission européenne, le Conseil de l’Europe, la CMS/AEWA et d’autres initiatives internationales montrent un intérêt particulier à ce sujet et une information plus robuste aidera à soutenir tous nos efforts pour lutter contre cette insidieuse menace.
Pour cela, GREPOM BirdLife Maroc, convie tous ses membres, collaborateurs et passionnés de la nature à contribuer à la collecte de toute information pertinente sur des cas de braconnage, chasse illégale et utilisations de poison au Maroc.
Si vous êtes témoin d’un cas similaire ou d’un délit, veuillez SVP, remplir le fichier, téléchargeable, ci-dessous, et nous le faire retourner en l’envoyant par e-mail à grepom@grepom.org ou par poste à l’adresse suivante : Résidence Oum Hani 4, Im. 22, Apt. 3 Salé, 11160, Maroc.

Fiche de renseignements_1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *