GREPOM/BirdLife Maroc continu sa mobilisation pour la protection de la Daya de Takaddoum Sauvons nos zones humides pour la nature et pour le peuple

La daya de Takaddoum est la dernière daya d’eau douce de la basse vallée du fleuve Bouregreg, elle joue un rôle écologique important et pourrait contribuer à l’éducation à l’environnement pour des enfants et du grand public.

Malheureusement, la daya est en train de disparaître à cause d’un projet de construction du Plateforme Agroalimentaire Youssoufia (marché de gros) dont le chantier a débuté il y a plusieurs mois, avec le drainage de la daya, la coupe de la roselière qui abrite des oiseaux nicheurs de grande valeur patrimoniale et des oiseaux de passage qui utilisent ce site comme escale lors de leurs migrations.

  Ces travaux  ainsi que le séchage du sol et le nivellement des terres ont commencé avant même d’avoir l’acceptabilité environnementale qui dépend entre autre des résultats de l’enquête publique, ce qui est  considéré comme une violation de la loi sur la propriété publique.

Nous avions déjà organisé  un Sit-in sur la Daya de Takaddoum  le 9 janvier 2020 pour manifester et attirer l’attention sur le drame que vit ce site et nous avons écrits aux responsables sans aucune réponse.

Hier, le premier noyau d’un collectif des associations, mobilisé par GREPOM s’est déplacé à l’arrondissement de Youssoufia pour signaler leur opposition à ce projet qui vise la destruction de la Daya. Ce collectif rassemble GREPOM/BirdLife Maroc,  UICN Maroc, SAPANA,  Nature Solutions, MME50 et  ASMAPEC.

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes debout, chaussures et plein air

Appel   : Arrêtons cette bétonisation des milieux naturels !!!

Nous sollicitons les associations de la société civile, les organisations non gouvernementales, les universitaires et citoyens intéressés par la protection de l’environnement en général et les zones humides en particulier, dans le cadre de la démocratie participative et selon l’article 12 de notre constitution, pour une  mobilisation urgente  et massive et d’aller à la 18 annexe de l’arrondissement de Youssoufia pour signer le registre de l’enquête publique et exprimer leur opposition à ce projet.

Le mouvement continu

Restez branché d’autres actions seront programmées

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *