Réduire la mortalité des oiseaux liée aux infrastructures énergétiques au Maroc : Constitution d’un réseau national d’observateurs et le renforcement de son expertise dans ce domaine

Dans le cadre du projet Safe Flyways – reducing energy infrastructure related bird mortality in the Mediterranean, cofinancé par MAVA et VBN (BirdLife Pays Bas), GREPOM/BirdLife Morocco s’est engagé à contribuer à l’atténuation des impacts des structures énergétiques et plus particulièrement les lignes électriques sur les oiseaux le long de la voie de migration Est Atlantique.

Les objectifs de  ce projet

  • Constituer et renforcer l’expertise d’un réseau d’ornithologue marocains en matière d’identification des zones sensibles (points noirs) en termes de mortalité des oiseaux au contact des lignes électriques ;
  • Identification des zones sensibles et les points noirs d’électrocution des oiseaux au Maroc
  • Sensibiliser le secteur de l’énergie (ONE et autre au niveau local et national) aux risques de collision et d’électrocution au Maroc

Le GREPOM entend implémenter ce projet en collaboration avec le Département des Eaux et Forêts, principal organisme d’état chargé de la conservation de la faune au Maroc et  avec le soutien technique de l’UICN-Med.

Mme Rhimou EL HAMOUMI : Présidente du GREPOM/BirdLife Maroc/ Enseignante-chercheur à L’Université Hassan II de Casablanca
Mme Khadija BOURASS : Directrice du GREPOM/BirdLife Maroc
Mr Zouhair AMHAOUCH : Chef de la Division des Parcs et Réserves Naturelles, Département des Eaux et Forêts

Comme première étape un réseau national d’observateurs est constitué par des membres de GREPOM/BirdLife Maroc  et le personnel des 24 Unités de la surveillance et de contrôle de la faune du Département des Eaux et Forêts.  Les membres de ce réseau bénéficient d’une série de formations théoriques qui a été lancé le 21 juillet est qui s’étalera sur 3 jours. Des Sessions pratiques sur le terrain suivront prochainement.

Formation sur les concepts de base sur les impacts des infrastructures énergétiques sur l’avifaune
animé par Mr Mohamed RADI : Coordonateur de l’Unité régionale Marrakech-Safi GREPOM/BirdLife Maroc
Enseignant-chercheur à L’Université Cadi Ayyad-Marrakech
Les participants de la première session de formation sur les concepts de base sur les impacts des infrastructures énergétiques sur l’avifaune

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *