Le Grepom Anime une Agora sous le thème « Changements climatiques et disparition des espèces vivantes »

doc21
Dans le cadre de la participation à l’espace jeunesse de la COP22, le GREPOM/BirdLife Maroc a animé une Agora sur la situation alarmante de la disparition des espèces à cause des actions conjuguées et des changements climatiques et de la surexploitation et actions illégales de l’Homme envers les espèces vivantes.
En effet, Selon le dernier rapport Planète Vivante 2016 : deux tiers des populations de vertébrés pourraient disparaitre d’ici 2020, les populations de vertébrés – poissons, oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles – ont chuté de 58% entre 1970 et 2012. Et si nous ne faisons rien pour inverser la tendance, ce déclin pourrait continuer à s’aggraver jusqu’à atteindre 67% d’ici 2020.
L’intervention a été animée par le président de GREPOM/BirdLife, Pr. Mohamed Dakki, avec l’intervention de plusieurs experts de différentes institutions et associations.


doc22

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *