JIB2019 : l’inscription de 12 nouveaux sites marocains sur la liste (sites Ramsar)

A l’instar de la communauté internationale, le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et la Lutte contre la Désertification (HCEFLCD) a célébré, le 23 mai 2019, la Journée Internationale de la Biodiversité, placée cette année sous le thème : « Notre biodiversité, notre nourriture, notre santé ».

Cette manifestation e a coïncidé avec l’inscription de 12 nouvelles zones humides sur la liste internationale de la convention de Ramsar. Actuellement et  grâce aux efforts du HCEFLCD, et des experts de l’Institut Scientifique et du GREPOM/ BirdLife Maroc et le soutien du WWF-Afrique du Nord, le nombre total des sites Ramsar au Maroc est de  38. Lors de cet événement, Dr. Abdeladim LHAFI, Haut-commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification a remis les certificats de classification de ces nouveaux sites aux directeurs DREFs concernées.

A cette occasion le Pr.  Mohamed DAKKI, enseignant chercheur à l’Institut Scientifique et Président du GREPOM/BIrdLife Maroc a présenté les 12 sites (Lacs d’Imouzzer du Kandar, Lagune et barrage de Smir , Oued Tizguite, Littoral de Jbel Moussa, Oued Assaquia Al Hamra à La’youne, Assifs Ahançal-Melloul, Assifs Réghaya-Aït Mizane, Côte des Bokkoyas, Assif Mgoun, Côte Aftissate-Boujdour, Cap Ghir-Imsouane et Haut Oued Lakhdar) et les critères à la base de leurs classification comme site Ramsar.

De plus, l’audience a été au rendez-vous avec une Conférence donnée par Dr. Thomas RABEIL, Responsable des Programmes au Sahara Conservation Fund intitulée « Faune dans la région sahélo-saharienne : État de conservation des Antilopes Sahélo-Sahariennes, défis et opportunités ». En matière de conservation de la faune saharienne, il est à rappeler  que le Maroc est considéré comme un leader au niveau de la région sahélo-saharienne au vu des résultats atteints en matière de développement de stocks importants d’espèces menacées au niveau des différentes réserves de faune.

Un débat autour de la gestion durable de la biodiversité écosystémique et spécifique marocaine a été organisé à la fin de cette journée. Les conférenciers et les responsables du HCEFLCD,  Mr. Mohamed ENDICHI, Directeur de la Lutte Contre la Désertification et de la Protection de la Nature, et Mr Zouhair AMHAOUCH, Chef de division des parcs et des réserves naturelles, ont répondu aux questions du public présent.

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *