Halte inhabituelle de Vautours fauves dans la région de l’Oualidia

Attirés par des carcasses des poulets, un groupe de 41 vautours fauves a atterri le 16 mai 2018, sur le plateau rocheux du Sahel des Doukkala à 9 Km à l’Est du village de l’Oualidia (Province de Sidi Bennour), près de la zone d’implantation de deux petits parcs éoliens.

Actuellement, ces Vautours avec 14 Milans Noirs sont observés 20 Km plus au Nord dans la localité de Swani dans la commune de Ouled Ghanem (Province d’El Jadida), planant toute la journée au-dessus des cadavres de bovin et ovin jetés au bord de la route reliant le centre de Ouled Ghanem et Tlate ouled Ghanem. Ces vautours ne se posent qu’a l’approche de la couchée du soleil profitant du départ des bergers et leur troupeau et l’absence des passagers de la route.

Alerté par le Caid de Ouled Ghanem, et conscient du danger que courent ces oiseaux, à la fois de la part de la population et des véhicules, Monsieur Abdelhak Fahmi, représentant local du GREPOM et responsable du Centre d’Information de l’Oualidia, s’est rendu plusieurs fois sur les lieux, parfois en compagnie du Caid des Ouled Ghanem et du chef du district forestier de l’Oualidia. Il a mené une campagne de sensibilisation des bergers qui fréquentent cette zone, expliquant le caractère inoffensif et la valeur écologique de ces rapaces, ainsi que le service qu’ils rendent à l’homme, en éliminant les cadavres.

Jusqu’à aujourd’hui, des cadavres en putréfaction sont encore disponibles et ces oiseaux sont toujours là, malheureusement dérangés par les visiteurs.

 

 

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *