Zones humides

La Stratégie  Nationale des Zones Humides 2014-2025

Le Haut-Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte contre la Désertification a rendue publique la Stratégie Nationale des Zones Humides 2014-2025 (SNZH), après un long processus de concertation national et international.
La SNZH résulte d’une contribution conjointe de plusieurs acteurs, impliqués à différents niveaux de son processus d’élaboration. Le GREPOM/BirdLife Maroc, partenaire du Haut-Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte contre la Désertification pour ce qui est de la conservation des oiseaux, a été concerté dans ce processus et prend conscience des efforts qu’il doit développer pour contribuer à la pérennité de la biodiversité des zones humides du pays.
Cette Stratégie a pour objet d’instaurer des mécanismes et des processus susceptibles d’assurer une utilisation durable des zones humides du Maroc, dans le sens où ils garantissent à la fois la conservation de leurs valeurs patrimoniales et de leurs services écosystémiques. Ceci repose sur l’identification et la justification des enjeux majeurs qui marquent les utilisations passées et actuelles des zones humides et dont les effets négatifs ont servi de base pour justifier ces mécanismes.
Ces enjeux ont été identifiés sur la base d’un document de diagnostic des caractéristiques distinctives des zones humides marocaines, de leurs principales valeurs patrimoniales et des services qu’elles procurent aux populations (Dakki & Menioui 2014) et en référence aux concepts et principes adoptés dans l’élaboration de cette Stratégie.
Dans cette même vision, les objectifs ont été formulés de manière innovante, qui permet de les traduire en ‘Résultats de conservation attendus’. Parmi ces objectifs on trouve le développement d’un partenariat Public-ONG autour de la CESP en faveur des zones humides, où le GREPOM/BirdLife Maroc peut jouer, avec d’autres ONG nationales, un rôle fondamental.
La contribution du GREPOM à la mise en œuvre de la SNZH s’inscrit dans plusieurs objectifs/axes de conservation et d’utilisation durable :
– mise en place et exécution de plans nationaux de réhabilitation et de gestion durable de la faune patrimoniale des zones humides ;
– contribution à l’intégration de la gestion durable des zones humides dans les politiques sectorielles et des collectivités territoriales ;
– approvisionnement des départements de gestion de l’espace en savoir et savoir-faire nécessaires à l’utilisation durable des zones humides ;
– instauration d’un mécanisme national de développement et de partage de l’information sur les zones humides ;
– promotion du développement de structures et d’équipes régionales de formation et de recherche en zones humides ;
– promotion de formations informelles au profit des acteurs de gestion des zones humides et de l’espace en général ;
– promotion de l’intégration des actions de valorisation des services écosystémiques des zones humides dans des plans de gestion.

Strat Nat Zones Humides_VersFinale