Suivi de la Population du Faucon d’Eléonore ou l’Initiative PIM

04
Faucon d’Éléonore en vol. Photo BAREND VAN GEMERDEN

 

L’Initiative des Petites Îles de Méditerranée (PIM), lancée par le Conservatoire du Littoral Français (CdL) en partenariat avec le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification (HCEFLCD), se propose de réaliser durant la saison de reproduction de 2014 un suivi de la population du Faucon d’Eléonore au niveau de l’Archipel d’Essaouira dans le but de suivre l’évolution de l’effectif et du succès de reproduction de cette population atlantique.
Ce suivi, confié à l’Association « Groupe de REcherche pour la Protection des Oiseaux au Maroc » (GREPOM) a pour objectifs spécifiques le recensement de la population reproductrice du Faucon d’Eléonore de l’archipel, la détermination de ses différents paramètres de reproduction et la cartographie des principales zones de nidification, de repos et d’alimentation du Faucon d’Eléonore ainsi que pour les autres espèces nicheuses à enjeu de conservation.

01
Archipel d’Essaouira. Photo GREPOM

Le suivi a été assuré par M. Abdeljebbar QNINBA, M. Mohammed Aziz EL AGBANI, M. Abdelaziz EL IDRISSI ESSOUGRATI, M. Mohamed RADI, Mme Halima BOUSADIK et M. Abdelaziz BENHOUSSA.

02
Équipe de suivi

Le recensement a concerné en premier lieu les nids dans tous les secteurs accessibles. Les contenus des nids (œufs et poussins) ont été relevés lors des diverses missions organisées. Ce qui a permis de calculer la grandeur de ponte et le taux du succès reproducteur.

Les observations de terrain ont permis en outre d’identifier et de localiser les zones vulnérables à l’érosion et au piétinement, les zones érodées et les zones pouvant être dangereuses ou difficiles d’accès pour d’éventuels visiteurs dans le cadre d’une possible ouverture au public.

03

A l’issue des deux missions de terrain et des analyses effectuées, des recommandations pour la protection de la population du Faucon d’Eléonore d’Essaouira ont été formulées et transmises aux responsables du HCEFLCD et du CdL afin qu’elles soient intégrées dans le futur plan de gestion de l’Archipel.

Un programme de suivi de la population du Faucon d’Eléonore de l’Archipel de Mogador a été également proposé.

Voir rapport

page de garde

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *