Projet « Bycacth » un nouveau défi pour GREPOM/BirdLife Maroc

GREPOM/BirdLife Maroc a participé le 17 juillet 2018 à l’atelier technique du lancement du projet ‘ Comprendre les captures accidentelles d’espèces vulnérables relevant de multiples taxa en Méditerranéen et expérimentation des méthodes d’atténuation_ une approche collaborative ‘ dont il est partenaire au niveau national.

Financé par la Fondation MAVA, le projet « Bycatch » vise à soutenir les pays méditerranéens, et plus particulièrement le Maroc, la Tunisie et la Turquie, à identifier et à tester des mesures visant à réduire l’impact des pêcheries, sur les mammifères marins, les oiseaux, les tortues et les Elasmobranches et à développer et mettre en œuvre une collecte de données standardisées sur les captures accidentelles dans toute la Méditerranée.

Le projet s’appuie sur la coopération positive entre BirdLife International, coordinateur du projet (représenté par son partenaire national GREPOM/BirdLife Maroc), ACCOBAMS, CGPM, CAR/ASP, UICN-Med et MEDASSET.

Pourquoi ce projet ?

Plus de 7 millions de tonnes de captures accidentelles non ciblées sont enregistrées chaque année dans le monde. Les principales victimes de ces prises sont de centaines de milliers d’oiseaux marins, tortues marines, mammifères marins, requins et raies, des milliers de coraux, d’éponges et d’invertébrés …et des milliers de pécheurs avec des pertes économiques considérables.

Les principales activités du projet

  1. Améliorer les connaissances sur les espèces et les habitats affectés par des pratiques de pêches non durables.
  2. Sensibiliser les pêcheurs et d’autres groupes cibles
  3. Renforcer les capacités des acteurs concernés (ONG,  pêcheurs, administrations) pour la mise en œuvre de pratiques de pêche durables dans les pays bénéficiaires.
  4. Mettre en œuvre des projets de démonstration sur les pratiques de pêche durables
  5. Développer et mettre en œuvre une stratégie méditerranéenne
    globale et une campagne de communication pour réduire les
    captures accidentelles d’espèces vulnérables.

GREPOM/BirdLife Maroc est impliqué dans les activités de :

  • Formation des observateurs,
  • Formation des pêcheurs pour utiliser l’auto-déclaration des méthodes de captures accessoires,
  • Engagement et sensibilisation auprès de l’industrie de la pêche et les groupes de l’industrie de la pêche
  • Plaidoyers nationaux auprès des décideurs et des ONG locales

Cet atelier avait comme but de créer un échange entre les différents partenaires directs, le point focal national : l’Institut National de Recherche Halieutique (INRH) et le groupe des observateurs afin d’identifier les ports de pêche, les zones de pêches et les flottes spécifiques à chaque type d’engin avec lesquels les équipes d’observateurs doivent travailler en priorité.

Les principales conclusions dudit atelier, furent l’enjeu de la communication avec les pêcheurs et la nécessité d’avoir des observateurs capables de dialoguer aisément avec eux ; création d’une certaine complémentarité entre les partenaires du projet afin de fournir une formation complète et diversifiée aux observateurs et la collaboration avec les entités publiques compétentes dans la matière, ainsi que les ONG locales.

 

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *