Actions Achevées

  • Dunes d’Essaouira : cartographier un avenir durable pour les plaines du littoral atlantique du Maroc, projet financé par CEPF – 2016

  • Conservation de la Tourterelle des bois, projet réalisé entre GREPOM et Royal Society for the Protection of Birds (18 avril- 14 mai 2016)

  • Identification des lieux de repos et d’alimentation du vautour percnoptère (Neophron Percnopterus) dans le Moyen Atlas, projet financé par African Bird Club

  • Gestion intégrée du complexe des zones humides du Bas Loukkos, Larache, actions opérationnelles financé par CICONIA. Clôture du projet 2004-2010

  • Suivi de quelques Zones  importantes pour la conservation des oiseaux (Oued Tahadart, Archipel d’Essaouira, Barrage Al Mansour Ad-Dhabi, Oued Amma Fatma, Lagune de Khnifiss, Zone Humide de Laayoune)- 2012

  • Diagnostic de la biodiversité des écosystèmes les plus importants traversés par la Ligne à Grande Vitesse, notamment ceux de la forêt de Khmis Essahel et des zones humides du Bas Loukkos et du Bas Tahaddart, pour le compte de l’ONCF – 2012

  • Mise à jour du profil CEPF-écosystème pour le bassin méditerranéen

  • CEPF- Ifrane Nador : Monitoring of Water bird in North Africa for Conservation of the Wetland Areas

  • Réseau MedWet de la Société Civile : Projet des sentinelles des zones humides.

  • Renforcement des capacités pour la conservation des voies de migration en Méditerranée «Mort illégale des oiseaux»’, projet financé par MAVA

  • Renforcement des ONG locales pour la mise en œuvre des accords environnementaux au Maroc. Réalisation d’un document « Les Oiseaux d’intérêt patrimonial au Maroc » d’information et de sensibilisation ayant pour objectif principal la contribution à l’amélioration de la prise de conscience sur les lourdes menaces qui pèsent sur une partie significative du peuplement avien du pays. Projet financé par l’Agence Espagnole de la Coopération Internationale pour le développement

  • Appui à la conservation de l’Erismature à tête blanche (Oxyuraleucocephala) au Maroc : identification des sites clés, amélioration des connaissances sur l’espèce et renforcement de capacités des gestionnaires, projet financé par Agreement on the Conservation of African-Eurasian Migratory Waterbirds (AEWA)